45/ Compte-rendu de course : Le trail des Cabornis

Classé dans : SPORTIVE | 0

Samedi dernier se déroulait le 14ème trail des Cabornis, course réputée des monts d’Or et très sympa à faire pour les traileurs amoureux de la campagne lyonnaise. Le départ est lancé à Chasselay (25 minutes de Lyon) et permet de sillonner une belle campagne avec du dénivelé, de la boue et de jolis points de vue en trois formats : 10, 23 et 40 km !

Cette année, je me suis inscrite pour la première fois à cette course. Etant presque nouvelle dans ce monde d’aventuriers, j’ai tout naturellement souhaité me lancer sur le format 10 kilomètre, format que je connais déjà pas mal en trail (au delà de 13, c’est une autre histoire…). Petite particularité de ce format, il est couru le samedi en plein après-midi, pour laisser place au 23 et 40 km le dimanche matin.

Samedi 4 mars 2017, soit la pire journée de la semaine. Je me lève vers 9 heures et là je vois le temps par la fenêtre, que dis-je , la tempête plutôt ! Bourrasques de vent et pluies, le pire scénario que j’aurais pu imaginer pour ce jour. Après avoir attendu impatiemment ce trail depuis un mois, et surtout avec le temps splendide des dernières semaines, me voilà finalement au fond du gouffre à presque espérer que l’organisation annule la course. Et puis finalement non, il a fallu prendre son courage à deux pieds et y aller !

14 heures, j’arrive sur la commune de Chasselay, à une 20aine de kilomètres de Lyon. Les traileurs sont déjà en nombre mais tous à l’intérieur de la salle des fêtes. Je vais donc récupérer mon dossard, une liste et un aiguillage bien organisés, j’arrive rapidement devant la bonne personne pour retirer celui-ci, et uniquement celui-ci ! Et oui, au trail des Cabornis, il n’y a pas de tee-shirt ou tout autre goodie, tu payes ton inscription pour le dossard et quand même une bonne bouteille de jus de fruits du producteur, distribuée en fin de course, et finalement, c’est cool et ça change !

Je retrouve Elodie, une copine rencontrée lors des sorties dubndiducrew l’an passé et sa copine Julie, déjà rencontrée également au trail du Lyon Vert. Décidément, toujours dans les mêmes galères (Au trail du Lyon Vert, il pleuvait déjà !). Avant le départ, nous avons droit à un échauffement concocté par le partenaire de la course Herbalife. Parfait pour s’ambiancer et chauffer les articulations ! On se dirige ensuite vers l’extérieur où nous avons la joie de constater que, ho il pleut !!!! En avant les capuches et les kways !

10 minutes après, le départ est lancé et les choses sérieuses peuvent commencer. Voici le profil de course.

Les premiers kilomètres nous annoncent bien la suite, le parcours est déjà très boueux et glissant et les montées n’arrangent pas la chose. Jusqu’au 5ème kilomètre, les montées se succèdent en bordure de champs ou dans la forêt avec quelques points de vues que je prends le temps d’apprécier étant donné mon rythme ! Tant pis, je me dis que je relancerais en descente. La pluie a fait son taf, le terrain est gras et la boue me colle aux bask’, je manque même de les perdre à plusieurs reprises (note à moi-même: bien serrer ses chaussures sous peine de les voir s’engouffrer au fin fond de la boue-sable-mouvant). Bref, on a de la chance, la pluie s’arrête et on est plutôt bien pour la deuxième partie de parcours qui annonce le retour sur Chasselay. Je pensais que j’allais pouvoir dégommer en descente mais en fait, les descentes sont encore plus galères ! De la boue, encore et toujours au milieu des bois, quelques glissades pour certains et une course pas très sécur’ pour moi. C’est que je pense avant tout à ne pas me tordre une cheville ! C’est technique, il faut trouver où mettre la semelle pour ne pas risquer de se retrouver sur les fesses au beau milieu de la forêt avec des trailers fous à mes trousses ! L’ambiance est cool, on rame ensemble, on cherche juste à se dépatouiller et à arriver vivant ! Quand on peut, on relance, mais quand on peut pas ben… Tant pis ! Le plaisir d’être là avant tout ! Je salue au passage les coureurs qui tractaient les chariots avec les personnes handicapées, un sacré challenge, avec toute cette gadoue !

Sur la fin de parcours, on retrouve la civilisation et surtout la terre ferme ! Je regarde ma montre, déjà 9,15 kilomètres ! On voit le bout et on se sent tout léger sur le bitume ! C’est tout de suite plus facile ! Je finis la course avec un gars qui me demande si je veux finir au sprint, faut pas me prendre au mot ! De toutes façons, les jambes déroulent toutes seules, on est en descente et sur du bitume, c’est donc le pur bonheur ! On franchit la ligne d’arrivée ensemble (allez, je lui mets deux secondes quand même xD) et on se fait un petit check pour se féliciter ! C’est ça l’esprit trail !

Je termine la course en 1h22 et 54 secondes !

Ce que j’ai aimé sur cette course :

  • L’ambiance trail
  • Le parcours au travers de la campagne lyonnaise
  • La bouteille de jus de fruits du producteur à la fin
  • L’image véhiculée au travers des partenaires et des récompenses : Du bio, du sain, des fruits et des légumes
  • Le coté écolo de la course, avec notamment l’eco-cup pour 1 euro, et oui pas de verre en plastique sur les ravito, pour protéger notre jolie nature !
  • Les photos de très bonne qualité offertes !!

Ce que j’ai moins aimé sur cette course :

  • Gros bémol sur le ravitaillement : pas de fruit ou de morceau de sucre. Juste de la flotte !
  • Pour une inscription à 10 euros, même pas de petit souvenir de la course

Est ce que je le referais ?

Il y a bien plus de points positifs que de négatifs, les courses ne peuvent être parfaites ! C’est une très belle course très accessible depuis Lyon et le challenge est sympa ! Je referais peut-être le 10 km, dommage qu’il n’y ai pas de distance intermédiaire, passer du 10 au 23, ça pique et je ne m’en sens encore pas capable ! Foncez amis Lyonnais, vous ne serez pas déçus ! (sauf peut-être par la météo^^)

Je prépare bientôt ma valise pour un week-end à Budapest, j’ai hâte de partager ça ! A bientôt !

 

Pauline

 

Suivre Crapahuteuse:

Blog Lyonnais voyages, bons plans, sport et lifestyle.

Laissez un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.