48/ Grèce : Les Météores

Classé dans : VOYAGEUSE | 0

En Juin dernier, nous avons passé dix merveilleux jours en Grèce. J’avais organisé un circuit avec des étapes pour visiter essentiellement le Péloponnèse et la baie d’Argolide. Mais j’avais très envie de faire un (gros) détour en Grèce continentale pour visiter un site fascinant en photo : Les Météores. Classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, les météores sont l’une des plus belle curiosités de la Grèce: d’énormes pitons rocheux dressés presque au milieu de nul part, avec à leur pied deux villages, Kalampaka et Kastraki qui se sont développés grâce à l’attrait touristique de ce site et des monastères qui y sont perchés. Parmi ces monastères chrétiens orthodoxes, six sont en activité et sont ouverts au public, à des jours différents dans la semaine.

Retour sur cette étape pleine de mysticité.

Depuis Athènes, les Météores sont quand même à presque 400 kilomètres. Nous prévoyons donc d’y rester deux nuits (donc une journée entière). Après une bonne partie de la journée à rouler à travers la Grèce continentale, nous arrivons chez Keti à Kalampaka, une hôte contactée via Airbnb, qui nous accueille à bras ouverts mais sous la pluie. Keti nous loue pour ces deux nuits l’étage de sa maison, doté de tout confort et de balcons avec vue sur le site. Nous échangeons et partageons beaucoup de choses durant tout le séjour avec elle puisqu’elle parle très bien français : Les meilleurs spots pour observer le couché de soleil, les restaurants, les petits coins secrets…

Après avoir posé nos valises et soufflé un peu, Keti nous embarque avec elle, pour voir le premier monastère, Ipapandis, reculé des autres que nous visiterons le lendemain et qui sont bien plus touristiques. Le monastère en question est habité par un moine, qui semble avoir de la visite ce jour là. Nous ne dérangeons pas plus et nous en allons vers la petite chapelle Saint Georges, qui semble être une petite maisonnette abandonnée. Lorsque nous levons la tête, on peut apercevoir dans la cavité de la roche, du linge suspendu. Keti allume un cierge et nous raconte la légende : Une femme turque se serait convertie au christianisme après avoir priée Saint Georges de sauver son mari. Depuis, chaque vendredi après Pâques, les femmes du  village offre un foulard à leur mari et les plus courageux grimperont la roche pour suspendre ceux-ci.

 

 

Le soir, la chance est avec nous. le ciel se dégage et sur les conseils de Keti, nous prenons la route qui longe les Météores afin d’observer le couché de soleil. L’occasion pour nous de prendre de magnifiques clichés…

 

 

 

Le lendemain, on décide de marcher un peu et d’aller visiter les monastères. A savoir qu’il y a des jours d’ouverture propres à chacun des monastères. Il faut donc bien se renseigner sur ceux-ci avant de s’y rendre. De plus, les entrées sont bien entendu payantes. Je vous conseille vivement de vous y rendre tôt le matin… Pour éviter la horde de touristes !

Premièrement, on monte en voiture et nous nous arrêtons au petit monastère de Roussanou. Très mignon mais également très rapide à visiter, nous ne nous y sommes attardés que quelques dizaines de minutes.

 

 

Nous avons ensuite marché jusqu’au monastère du Grand Météore par le chemin des moines. Une belle balade dans la forêt pour rejoindre ce monument situé à 615 mètres d’altitude. Une fois qu’on arrive sur place, on rentre dans un véritable musée retraçant la vie des moines et l’histoire des monastères. La tenue correcte est de rigueur, pas question de se promener en short, les jambes doivent être couvertes, des paréos et pantalons sont disponibles à l’entrée du monastère. La visite est très enrichissante et la vue est magnifique. Nous partons à temps, lorsque les bus de touristes arrivent ! Ouf !

 

 

 

 

Après un restaurant dans le centre de Kalampaka, sans trop d’importance, on rentre se reposer. On repart le lendemain matin pour poursuivre notre périple grecque… L’aventure ne fait que commencer !

 

 

Quel est le lieu le plus mystique que vous avez visité ? Et les météores, vous  connaissiez ?

 

Pauline

Vous allez également aimer

Suivre Crapahuteuse:

Blog Lyonnais voyages, bons plans, sport et lifestyle.

Laissez un commentaire

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.